Que savons-nous du lien entre stress et grossesse ?

Le 10 mai 2013, dans Stress et grossesse, par Gestion du Stress

Stress et grossesseEtre enceinte chez une femme est une période où elle est appelée à observer une pléthore de prescriptions que ce soit sur le plan de son hygiène alimentaire que corporelle. Elle doit consommer une nourriture saine et équilibrée, beaucoup plus de vitamines, et bannir la consommation des drogues en général et de la cigarette en particulier. Cependant, l’on a toujours très peu fait cas des incidences qu’un état précaire de santé mentale peut engendrer comme conséquences fâcheuses  non seulement sur la femme mais aussi sur le bébé qu’elle porte en ses entrailles. Les femmes sont émotionnellement très vulnérables pendant leur grossesse. C’est tout récemment par exemple que des études se sont penchées sur les liens effectifs entrent stress et grossesse  le résultat est sans appel : trop de stress est dangereux pour le développement de l’enfant.

Parmi les effets les plus connus, figure principalement celui selon lequel le stress accroît considérablement le taux de naissance prématurée, en même temps qu’il occasionne chez l’enfant un poids au dessous de la normale. De ce fait, les enfants sont plus exposés aux risques de complications de santé. De récentes recherches ont établi un lien entrent un niveau élevé de stress chez la femme enceinte et le niveau très bas du quotient intellectuel de l’enfant. Dans le corps de la femme, les hormones du stress réduisent le rythme de circulation du sang dans le placenta.

Or le placenta lui-même augmente sa production d’une hormone dénommée « horloge placentaire » qui permet le contrôle du déclenchement de la phase de travail. Lorsque le niveau de cette hormone est le plus élevé, d’un travail prématuré augmente chez la femme enceinte. D’où l’importance de focaliser l’attention sur le lien entre stress et grossesse dans le but d’éviter la survenance du premier, afin de permettre à la femme enceinte de donner naissance à terme.

C’est vrai que tous les individus sont soumis au stress, mais encore faut-il savoir à quel degré chacun en est soumis. Car le stress ne se ressent pas de la même manière chez les individus. Chez la femme enceinte, les incidences du stress se font encore plus ressentir parce que cette dernière subit une pression morale et physique liée à son état physiologique qui n’est pas déjà facile à vivre et ce pendant une durée de neuf mois.

Si vous êtes une femme enceinte et vous avez l’impression que votre niveau de stress est élevé, et que par conséquent la santé de votre fœtus  est en danger, gardez votre sang-froid parce qu’aujourd’hui, il existe plusieurs méthodes afin de mieux gérer le rapport entre stress et grossesse qui est certes inévitable, mais dont il est nécessaire d’en réduire les effets, pour garantir la naissance d’un bébé qui pourra grandir avec une totale possession de ses facultés physiques et mentales et faire le bonheur de ses parents.

La première chose à faire consiste à spécifier les principales sources de stress. Il peut s’agir de la grossesse elle-même ou d’autres facteurs de la vie. La deuxième mesure à prendre se résume à s’efforcer à continuer à exercer normalement ses activités quotidiennes, qu’elles soient professionnelles, domestiques ou sportives. Il faut surtout dormir et bien manger, pour garder l’équilibre.

 COMMANDEZ NOTRE PROGRAMME POUR DECOUVRIR COMMENT GERER STRESS ET GROSSESSE

Laisser un commentaire